Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 18:06

    J’ai rencontré une marmotte.


    Oh, pas une marmotte de la montagne hein, une marmotte avec les pieds au nord et la tête au sud, une marmotte qui fume des clopes et joue avec les mots, une marmotte avec deux marmottons sûrement bien mignons.


    Ma marmotte, elle me met des idées d’évasion dans la tête, elle me fait m’envoler un peu loin de mon quotidien tout en me laissant les pieds sur terre. Elle est trop loin pour devenir autre chose que ma marmotte du moment, trop près (cieuse) pour que j’ai envie de m’en séparer tout de suite, trop occupée dans une vie qui a l’air un peu jolie pour que j’ai envie de trop fouler l’herbe de sa prairie… ho non j’ai pas envie de déranger sa prairie.

     

    Y’a d’autres marmottes qui y vivent, et ça c’est important.

     

    Ma marmotte, elle arrive pile au bon moment. Pile quand j’en ai assez de retourner dans tous les sens la mienne de prairie pour essayer de faire l’herbe jolie mais que ça prend pas, pile quand j’ai envie de la laisser en jachère cette prairie pour aller me balader,, pile quand il faut que je m’occupe de moi avant de m’occuper de ma prairie.

     

    Pour mon Amande, y’a pas de soucis, son petit bout de prairie à elle est tout joli, ça j’ai bien réussi.

     

    Ma marmotte est joueuse, elle gagne parfois, elle perd aussi, elle me fait rire je la fais sourire. Ou peut-être l’inverse, ou peut-être les deux. Ma marmotte, elle est taquine, elle se cache, ressort de derrière son caillou pour se cacher à nouveau. Ma marmotte, elle aime plein de trucs dans la vie que j’aime aussi, puis d’autres pas pareil, on est un peu collègues germains, un peu de la même année ou presque, si peu pas de la même année que ça compte pas, un peu émerveillés par la vie tous les deux.

     

    Ma marmotte, elle m’a fait retrouver le plaisir de séduire, le plaisir d’être séduite, le plaisir de la rencontre. Ma marmotte, elle m’aère la tête et le cœur pile au moment où j’en ai bien besoin.

     

    Peut-être qu’à un autre moment de nos vies, notre rencontre aurait pu transformer ma marmotte en prince charmant, moi j’aurai fait la princesse. Là, c’est pas possible, parce que… ben parce que c’est une marmotte, pas une grenouille … et puis mois j’ai pas de diadème. Du coup juste se dire qu’un truc joli aurait pu nous arriver, ça permet de faire que du joli dans nos têtes, et de continuer à sourire à la vie.

     

    Eopaeae jolie marmotte…

     

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by Nyl - dans des gens ...
    commenter cet article

    commentaires

    Kajin 30/12/2011 18:49


    Quel plaisir de te relire, et de constater que la vie t'a fait un beau cadeau! :-)


    Tes écrits sont toujours aussi agréables à lire. À très bientôt j'espère!

    Serge 28/12/2011 23:23


    Les battements à cette saison, c'est l'effet mère Noël... J'y crois fort !

    Nyl 28/12/2011 19:59


    Merci vous trois ! ça fait bien plaisir de vous lire par ici... petite envie de faire vivre le blog, il va falloir que je m'y mette !


    Sophie : c'est vrai que c'est bon, même les battements que l'on sait éphémères...

    Sof frankenstein 23/12/2011 08:58


    oui le coeur peut battre très fort pour une marmotte aussi, heureusement que les grandes belles histoire ne se font pas qu'avec la grenouille, sinon la vie serait trop étroite. Le truc bizarre
    avec le coeur c'est qu'il fait de la musique avec plein de partitions différentes sans s'épuiser, et pas seulemen,t de la musique de princesse en effet, faut le laisser battre, c'est si bon !

    Francoise 22/12/2011 22:04


    coucou ! et chouette !