Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 21:56

    De cette colo dans cette grande maison, je me souviens de tous ces mômes un peu cassés, un peu bancals, mais peu des autres. Il faut dire que pour la première fois, j’étais directrice. Séjour court avec peu d’enfants, mais séjour intense s’il en est ! Ce n’est pas à chaque fois qu’on vit tout ça… et heureusement !


    D’ailleurs au retour de la gare où j’ai suivi le car, je m’endormais littéralement au volant de la voiture de la colo. Si bien que je me suis arrêtée au bord de cette nationale, toute droite en pleine forêt, qui monte et qui descend et qui n’en finit pas et j’ai fait une sieste.

    J’étais vidée.


    Mais je me suis sentie à ma place tout le long.


    J’ai adoré avoir cette petite fille qui nous a tellement déconcertés mais tant apportés. J’ai adoré monter un morceau de musique à peine répété avec l’équipe d’animateurs, pour le jouer aux gamins. J’ai adoré rentrer au centre avec mon petit bonhomme réparé. J’ai adoré le concert dans le gymnase du village, quand nous avons repris un air Irlandais « qui tourne en rond », le thème de Dan Ar Braz « the green lands », que l’on joue cette année avec mon orchestre d’harmonie d’ailleur, nostalgie quand tu nous tiens... Cette fois là il y a un joli paquet d’années, ce n’était sûrement pas un grand moment de musicalité, mais ce fut un très grand moment de partage pour nous tous et le public présent, avec l’enfant lune qui jouait des claves.


    J’ai adoré la complicité avec la petite dame qui était avec nous tout du long du séjour pour nous faire la cuisine, mais aussi un peu de logistique, de lessives, et beaucoup de tendresse. J’ai appris avec elle que grâce au personnel technique, on tient debout chaque jour ; de précieuses personnes !


    Alors avec mon adjoint si blond aux cheveux longs, on a décidé de repartir. Et de faire un truc fou.


    Pour la colo suivante, aux vacances de printemps, on partirait 15 jours. Et pendant ces  15 jours, on mettrait en place un petit déjeuner individualisé. Et pendant ces 15 jours de colo musicale, on se débrouillerait pour recruter une équipe d’animateurs musiciens et de musiciens animateurs de tous horizons. On en avait déjà quelques uns.


    Et pour ces 15 jours là, on partirait dans un endroit que je connais du bout des doigts, puisque j’y suis déjà allée plusieurs fois. La dernière fois, j’y étais directrice adjointe, avec un enfant qui « steack haché » et des joueurs de foot.


    Cette fois, on part avec environ 70 enfants, on aura les locaux rien que pour nous.


    Et pendant ces 15 jours là, on va continuer de grandir.

     



    En fait, avec ce boulot, on grandit chaque jour

     

     

     

    Des mômes, articles précédent

    Des mômes, article suivant

    Des mômes, page d'accueil

     

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by Nyl
    commenter cet article

    commentaires