Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 22:49

    Ce n’est pas un film que j’ai regardé. C’est un film dans lequel j’ai plongé.

     

    Le générique déjà. Flash back… maman papa mon frère et moi… et les autres.

    Et puis le film… il est vrai, il est juste, il me parle de moi, d’eux… de ma fille aussi ; de moi enfant, de moi maman, de moi maintenant, de moi à venir aussi… il parle de la vie… de la mort.

     

    Il est la vie surtout.

     

    Au fil du film, de clins d’œil en souvenirs, de passages du rire aux larmes presque, mais jamais trop, juste ce qu’il faut. Au fil de la rencontre de ces gens si normaux, si simples qu’ils en deviennent exceptionnels… et nous avec.

     

    Et puis ce bonhomme là, ce papa là. C’est Jacques Gamblin qui le joue ce papa là. Depuis le début du film, au fil du film, ce type un peu lunaire, toujours là mais pas là, explosif parfois, si beau quand il sourit, avec les yeux si bleus… ce papa là dès le début du film m’a fait penser au mien de papa. Et, au moment où vraiment, je me dis que c’est assez fou d’avoir pu mettre en scène, d’avoir pu jouer un type qui lui soit si proche (ha si… j’aurais juste parfois aimer voir mon père s’énerver comme ça…il y a juste ça que je ne l’ai jamais vu faire) … juste à ce moment là je le vois boire son café du p’tit déj’ dans un bol qui s’appelle Robert.

     

    Robert.

     

    Jusque là on ne savait pas son prénom, jusque là je voyais mon papa-boby-lolo caché derrière Gamblin. Et voilà qu’il s’appelle Robert aussi…

     

    Puis l’histoire devient plus dure, la fin du film je n’en veux pas pour mon papa bien sûr qui en voudrait. Mais j’ai pensé à ma copine, celle-là, et son apa. Et puis celle-là aussi. Et puis d’autres tiens… mais là où ce film est magnifique, c’est que même dans le tragique il reste vivant, il reste vrai.

     

    Dans ma vie, dans nos vies, on a tous quelques-uns de ces « premiers jours du reste de nos vies », de ces jours si banals qu’on se dit qu’ils ne valent pas la peine d’être racontés, de ces jours si particuliers pourtant qu’ils marquent un tournant de nos vies. Ces jours, tragiques parfois, qui nous rendent différents, ces jours qui nous font grandir à chaque fois.

     

    Merci pour ce film…

    Repost 0
    2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 11:31
    Repost 0
    28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 22:33
    Petit jeu...



    Repost 0
    11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 10:53

    Ces deux là avaient des fleurs sur leurs maillots,
    ces deux là ont voulu les mêmes sur leur visage.
    Lilou et Chloé ont fleuri le camping !



    Repost 0
    9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 11:22

    "Tu peux me faire un lapin gris ?"
    A partir d'un modèle de lapin bleu, Romain s'est transformé en lapin gris...
    Et nous a bien a fait rire !




    Valentin voulait quelque chose de monstrueux, mais pas trop, pour ne pas faire peur à son tout petit frère.
    Raphael n'a pas eu peur, mais le monstre vert a chassé du lapin pour le reste de l'après-midi !


    Repost 0
    8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 00:20

    Certains l'ont appelé Pocahontas,
    moi je préfère "Petite Baie Sauvage",
    mais il parait que c'est juste une indienne.

    Repost 0
    22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 12:19
    Les fleurs de sauge poussent par deux
    Les fleurs de sauges poussent en curieuses
    comme si elles avaient le monde à découvrir...



    Cette rose là n'a pas encore compris qu'elle serait rouge
    Elle hésite encore à murir...



    Celles-ci sont des triplettes, elles dominent l'allée
    Si tu ne lèves pas les yeux en curieux
    Tu pourrais ne pas les voir
    Par contre, tu ne peux que les sentir...



    Celles-ci enfin sont d'un rouge profond
    Ce sont mes préférées.
    Elles poussent à plus de 2 mètres de haut
    En haut d'un rosier caché
    D'un rosier qui ne fait pas envie tellement il a d'épines.
    Il porte ses fleurs comme un secret



    Repost 0
    17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 23:01
    Dans mon jardin, dans un pot qui n'a jamais réussi à rien laisser pousser jusqu'à cette année
    Dans ce pot là enfin des fleurs semblent trouver leur bonheur.
    Ce sont des éphémères de Virginie, tout en délicatesse....



    Dans un parterre, le même que celui du bébé jardin
    Juste de l'autre côté d'un rosier rouge et géant
    Le long du mur, ce sont des petites fleurs à profusion
    C'est un champ de soleil sur un petit mètre carré...



    Dans ce champ, il y a ceux là ....
    Des oeillets doux qui cherchent le soleil,
    Des oeillets émergent de la fétuque





    Et puis dans un coin de mur un peu discret
    Une qui fête sa première année en se parant de nombreuses fleurs
    Dont celle-ci qui hésite encore à s'ouvrir et teste la chaleur...
    J'aime les clématites...



    Repost 0
    15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 16:12
    Un jour quelqu'un m'a dit que mon jardin à l'air rangé
    Mon jardin détonnait lorsque tu arrivais dedans
    Et oui parfois c'est vrai il ressemble à ça...


    Mais si tu regardes de plus près
    Que tu joues les curieux, tu peux voir tout ça...




    Repost 0
    25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 16:28
    Dans mon jardin, dans un petit, coin, j'ai fabriqué un bébé jardin tout neuf :

    jardin

    Dans le bébé jardin, il y a une plante qui se prend pour une algue,
    et cherche les poissons qui voudront y jouer à cache-cache.

    jardin

    Il y en a une autre qui fait sa belle, et cherche à toucher le soleil.
    Il va falloir qu'elle grandisse encore un peu...

    jardin

    Si elle tend bien le coup, et regarde vers le ciel,
    Elle sentira l'odeur du basilic, et verra les couleurs éclatantes des tulipes...

    jardin


    De l'autre côté de l'allée, les myositis se balancent au gré du vent,
    On dirait un océan...

    jardin


    Et puis toute au fond, de l'autre côté de la mini prairie,
    Elle a là, la plante magique, qui fait des pousses roses...

    jardin

    Dans mon jardin aussi, des fleurs éphémères, qui auront disparu ce soir.
    Tu vois le troisième ? ça fait longtemps qu'il est fini, et qu'il fait son discret...

    jardin
    Repost 0