Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 10:56

    Depuis qu’Amandine est née, Pitt Ocha nous accompagne à la maison, dans la voiture, avec un réel bonheur.

     

    Les deux premières histoires sont encore trop dures pour ses oreilles de 4 ans, elle a peur de cette histoire d’une maman qui meurt, si bien que jusqu’à maintenant elle n’a pas pu aller beaucoup plus loin dans l’histoire. On sait bien que Pitt s’est vu offrir un Chap’iteau, qu’il sait jongler avec les bruits, mais elle n’a pas encore bien compris que sa nouvelle vie était dans un camp de caravnes. Et le pays des mille collines, je crois bien qu’elle a bien compris que c’était l’histoire d’un drame de l’ordre de l’insurmontable. On écoute on chante on danse sur les chansons, mais je la laisse grandir encore un peu pour prendre le temps de cette histoire.


    Hier, nous sommes allés cherché « Pitt Ocha qui est arrivé à la poste ! ». C’est la tisane aux mille couleurs qui nous arrive. Amandine, c’est une petite fille aux mille couleurs. Son univers est de toutes les couleurs, de ses dessins à ses habits en passant par ses émotions.

    Hier, nous avons écouté le nouvel album. Mais « pas l’histoire maman pas l’histoire ! » … « Tu sais sa maman elle est morte… »


    Hier soir, nous avons lu le livre. Un peu difficile à comprendre parfois, il fait un peu peur aussi, ce pays si gris et Jeanne tellement malade qu’elle ne peut pas parler. Elle a lutté pour ne pas y rentrer, mais au bout du compte elle a plongé dedans. « Nous maman on l’aime pas le lait tout gris hein ».


    Ce matin, ma petite fille m’a rejoint dans mon lit pour me raconter qu’elle avait rêvé des « jaunes aux barbes multicolores », à Pitt Ocha et son copain, « pas bêtes ! », et à Jeanne si malade qu’elle ne pouvait pas parler, au pays qui « retrouve ses couleurs de toutes les couleurs ».

    Là tout de suite à côté de moi, ses livres préférés et ses poupées autour d’elle pour se protéger de ce monde un peu inconnu, Amandine écoute l’histoire. Elle attend d’entendre Jeanne, elle me demande si la tisane est terminée, « Est-ce qu’elle va mieux celle qui est malade  maman ?». Et ça y’est, en même temps que j’écris ces mots, Jeanne parle à Tisan, ma puce sourit, elle est soulagée elle aussi.


    Amandine, c’est une petite fille qui parle beaucoup, mais souvent si peu dès qu’il y a beaucoup de monde autour d’elle. Son monde multicolore se ternit un peu, sa joie de vivre a plus de mal à s’exprimer. Alors je crois que l’histoire de Jeanne et ce pays tout triste qui s’ouvre enfin à toutes les couleurs fait un joli parallèle, quand elle se lance des défis pour aimer être dans le grand monde aussi à l’aise qu’elle l’est dans son petit monde.


    Merci les ogres de prendre nos enfants pour ce qu’ils sont, de grandes personnes qui nous paraissent si petites, merci de leur amener le monde, ses sons et ses couleurs, dans leurs petites oreilles.

     

    http://www.lesogres.com/newsletter/couvpitt.jpg

    Pitt ocha et la tisane de couleurs - Les ogres de Barback - Label Irfan

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by Nyl - dans Amandine...
    commenter cet article

    commentaires