Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 21:18

    C’est ma première direction. Nous partons en février dans une grande maison à la campagne, avec une trentaine d’enfants.


    Avant le départ, une maman m’appelle. Elle en a gros sur le cœur de son histoire de maman d’une petite fille venue trop tôt, alors elle me décrit sa toute petite déjà grande. Elle a 8 ans. Elle sait tout faire, mais bien plus lentement que les autres. Elle fait parfois pipi au lit la nuit, mais pas toutes les nuits. Elle est née tellement trop vite que ses petites mains n’ont pas fini de grandir, et sont un peu palmées. Sinon elle va très bien, elle est très contente de partir. Nous convenons avec la maman que cette déjà grande, pour sa première colo, sera peut-être mieux au rythme des plus jeunes, qui ont entre 5 et 7 ans.


    Les enfants descendent du car qui les emmène de la gare. Je retrouve l’enfant bulle qui se cache et sa grande sœur équipée de béquilles et d’une entorse de la cheville, et de la veille ; un grand casse-cou aux os si fragiles qu’on les dit de verre. Il se cassera un orteil, incident hélas courant pour lui. Pour les balades un peu longues il a son fauteuil roulant. Deux étages pour les chambres des grands, ils font tous les deux la course dans l’escalier ; l’une en béquilles, l’autre en chaussettes, incapable de supporter des chaussons sur ses pieds trop souvent cassés …


    Et puis cette grande petite sort du car. Ou plutôt ne sort pas. Elle reste en haut des marches, bloquée, impassible. Je sais que c’est elle. Je sais aussi que ça ne va pas être si simple que n’a voulu le croire sa maman.


    Notre enfant lune parle très peu, on la comprend mal. Elle vit tout très très lentement et semble ne pas suivre ce qui se passe. Elle  a deux yeux magnifiques, et vifs. Mais je ne la comprends pas. Les autres adultes non plus.


    J’appelle le médecin de mon enfance, celui qui m’a si bien aidée ado, et je lui raconte cette petite fille, ce que je vois, ce que m’a dit sa maman. Et lui me répond IMC. Infirmité Motrice Cérébrale. Pathologie d’enfants nés grands prématurés et réanimés. Son système moteur cérébral ne fonctionne pas correctement, d’où cette lenteur à parler, à bouger. « Mais elle comprend tout et retient tout, prenez le temps de l’écouter », me dit-il.


    Alors on l’écoute. Alors on demande aux autres de se taire pour que l’enfant lune puisse nous faire accéder à ses secrets. Elle en a des milliards. Championne au jeu des devinettes. Et ce sourire sur le visage, lorsqu’on lui laisse enfin l’espace temps dont elle a besoin pour se faire sa place. Un sourire qu’on ne peut pas oublier.


    Elle fait partie de ceux dont je n’oublierai jamais le prénom. Je suis persuadée que les autres adultes et enfants aussi s’en souviennent.


    J’ai eu à nouveau la maman au téléphone, longuement. J’espère que cette maman a pu prendre ensuite un peu plus de temps pour expliquer son enfant lune avant qu’elle ne parte en colo. Accueillir un enfant venu d’un autre univers, c’est possible, mais c’est difficile. Cela peut lui faire beaucoup de mal si l’on n’en est pas capable.


    Cela devient une rencontre exceptionnelle pour tous lorsque l’on prend le temps qu’il faut.

     

    1997-oulches.1

     

     

    Des mômes, articles précédent

    Des mômes, article suivant

    Des mômes, page d'accueil

    Partager cet article

    Repost 0

    commentaires

    Nyl 16/05/2014 21:37


    Un trè vieux dans la lune venir pour toi... pas sûre de l'avoir bie écouté "Lui"!


    Et chouquette, il y a un petite série rien que pour toi...

    chouquette 85 15/05/2014 09:10


    j' adore. raconte moi encore la vie

    Lui 14/05/2014 22:16


    Et les vieux dans la lune tu prends le temps de les écouter ? même s'ils radotent ? enfin... un peu ! pas plus !