Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 14:53

    Ça a commencé par moi. Un tout petit bouton très étrange dans le creux du poignet droit. Pas très gros, bizarre. Je le montre à un collègue qui passe son doigt dessus, tout doucement.


    Hurlement. Ne recommence jamais ça ! Le bouton s’est transformé en pustule. Un truc purulent, pas beau, jaune, comme ça d’un coup. C’est pas très gros, mais qu’est ce que c’est moche. Et ça fait mal.


    Les filles se plaignent, elles ont les mollets qui grattent. L’observation est rapide : elles ont des pustules sur les mollets. Pas une pustule, non plein de pustules. Quelques unes se sont grattées, et le truc s’étend, c’est horrible. Plusieurs pleurent, ça fait flipper et surtout ça fait mal.


    Quelle malédiction est tombée sur notre chapiteau sans toit ?


    Ce n’est plus la colo cirque, c’est « Les Experts Dordogne ». Je sais, ça sonne moins bien que « les Experts Manhattan », mais ça y ressemble. Un peu. Le toubib et le pharmacien sont invités, les "evidences" sont rassemblées, les microscopes et autres tests d’empreintes convoqués.


    Liste des indices :
    - Une seule adulte touchée, au poignet droit. Première victime.
    - Les petites filles sont quasiment toutes victimes de l’attaque chimique, aux mollets. Toujours les deux mollets.
    - Les garçons ne sont pas atteints.

    Liste des faits :
    - Nous sommes partis pique-niquer en forêt.
    - Les garçons avaient tous des pantalons (on commence à s’approcher de la vérité), les filles étaient en short.
    - Et Nelly ? En pantalon… depuis quand je marche sur les mains… Jamais… mystère.
    Le toubib et le pharmacien veulent savoir où nous étions. Les filles sont attachées et bâillonnées de manières à ne pas pouvoir se gratter les mollets, ni pouvoir échanger leurs miasmes. Il ne faudrait pas que ça continue à s’étaler cette cochonnerie. Et si ça se transmettait par les larmes ?


    Les garçons ? Ils se moquent et ventent les mérites des pantalons.


    Expédition en forêt, nous sommes en combinaison intégrale, la bête n’est pas loin. A défaut de guet-apens armé derrière les buissons, le pharmacien et le toubib cueillent des plantes et courent s’enfermer dans le labo.


    Le suspense est total. Je débaillonne les filles, elles ne sont pas suspectes, cette précaution s’avère inutile.

    Quelques heures plus tard, retour des Experts. Ils sont formels, ils ont trouvé le coupable. Un truc vert, qu’il ne faut surtout pas manger, et qui porte un nom barbare. Les filles se sont assises juste dedans. Moi aussi, et j’ai du me relever en m’appuyant sur mon poignet. Erreur à ne jamais refaire.
    Les garçons aussi étaient assis dans cette prairie maudite, mais le pantalon est une excellente invention pour les aventuriers.


    Le médecin se lance dans un cours accéléré de perçage de pustules. Comment désinfecter-percer-désinfecter-nettoyer-compresser-protéger les mollets des gamines, avec des petites aiguilles stériles. On détache les filles (hé ho tu m’as pas cru quand même ?) et on s’y met. La peur est retombée, Maintenant, c’est « Urgence » un soir de catastrophe herboristique.


    La catastrophe a duré une journée, mais on a rendu à leurs parents des filles avec les mollets balafrés.  Et surtout, on n’a jamais remis les pieds dans cette forêt maudite.


      LIENS :

    "Des mômes..." article précédent 
    "Des mômes..." article suivant 
    "Des mômes... " premier article
    "Des mômes..." le sommaire

    Partager cet article

    Repost 0

    commentaires

    Loïca 02/03/2007 15:30

    Ya de l'aventure quand tu pars en colo !  :oD

    Nelly 25/02/2007 23:05

    Claude : je sais pas ça, je peux pas voir... mais si ça se trouve oui! Du coup, dans la note d'après, j'ai écris plusieurs fois pipi.

    Cloclo 21/02/2007 12:19

    filles en short attachees et baillonees, combinaison, mollets... voire meme pustules, tu vas scorer chez google :o)

    Nelly 21/02/2007 00:35

    Cubik : TF1... TF1... Un truc avec Bataille et Fontaine... tiens tiens... a y songer... quoi que... non.
    Le Caribou : J'ai fait atention ce soir. Ce ne serait pas "les experts Dordogne", non mais, mais : "Les experts : Dordogne" Tout est dans les deux points. C'est les deux points qui rythment le tout.
    Ysa : Oui j'y ai pensé quelques années plus tard... échec total, et maintenant c'est foutu je ne retrouverai plus le flip arrière d'ailleurs jamais atteind. Ou alors le flip arrière super vrillé, et je l'homologuerai ! Contente de te voir ici :o) Bises

    Ysa 21/02/2007 00:32

    Nelly, pense la prochaine fois, à te relever en faisant un flip arrière. Tu déconnes là, Nelly, tu déconnes :o))))
    Une bise