Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 23:10
    Gare de Lyon.

    C’est le matin. C’est l’été, mais il fait froid, il est très tôt. Nous sommes quelques adultes, tous un peu intimidés. L’équipe est au complet. Nos sacs à dos, les instruments de musique, les trousses à pharmacie pour le voyage, les listes en poche. Parés !

    Petit à petit, des familles nous rejoignent, regards curieux, recommandations des mamans inquiètes, papas qui retrouvent le goût de l’aventure pour motiver leurs enfants…

    "Comment tu t’appelles ?"                           "Moi c’est Christophe"

                                        " Nous on est jumelles !"

               "j’ai pris mon saxophone"                      "J’ai pas pris mon violoncelle"

      "On pourra être dans la même chambre ?"

                                        "Lui, c’est mon petit frère mais il vient pas"

    "J’suis jamais allé à la montagne"

                     "Y’a mon copain qui vient aussi mais il est pas arrivé"
                                     
               "Moi, j’ai jamais joué de musique, tu m’apprendras ?"

       "C’est vrai que y’a des poneys ?"

                                              "Tu sais je fais de l’asthme"

                "Pendant la colo, papa il va refaire ma chambre"

                     "J’ai pas peur de partir…"    
                     "Maman t’es où ?"

    "Moi, j’habite à Bagnolet !"    "Moi, je viens de Guadeloupe, jétais à l’hôtel cette nuit."

                        "Quelqu'un a un kleenex?"

                      "C’est qui l’animateur qui joue de la guitare électrique ?"

               "Il fallait prendre une casquette ? J’ai oublié je crois..."

     "Ouf, j’ai eu peur d’être en retard !"             "Tiens, mets une étiquette sur ton sac à dos"

                                    "Il est à qui ce blouson ?"

    "Bonjour, je m’appelle Nelly, je suis l’assistante sanitaire. Vous m’expliquez son traitement ?"


    L’heure du départ approche, les noms sont tous cochés sur la liste, derniers bisous. Quelques papas profitent du coup de main des bagages pour traîner dans le wagon, dernier comptage, dernier au revoir, et le train part en silence.

    C’est fou ce qu’un TGV roule en silence
    pendant quelques minutes, malgré 70 enfants dans le wagon. Puis les langues se délient, aidées par l’effervescence des copains contents de partir ensemble. Le temps du voyage, on repère quelques prénoms, on rassure quelques craintes, on dit « non » aussi parfois, il faut le faire tout de suite…

    Casse-croûte du voyage, un dernier repas de maman avant quelques semaines, pour faire le lien avec l’ailleurs, repas dans un train où chacun défend son sandwich au pain de mie contre celui au pain frais, et tes chips… ouah, elles sont au bacon ! Chaque pique-nique est meilleur que celui de son voisin, chaque pique-nique est avalé comme si c'était un bout de son chez soi.

    Après la gare, le comptage à nouveau, les bagages toujours aussi lourds, et c’est le car qui prend la route de la montagne. Virages, cascades, montagne, virages encore ... des petits yeux grands ouverts qui découvrent à chaque virage un nouveau paysage.

    Nous voilà arrivés. Au cœur de la Savoie. Le village a le nom d’un fromage, le fromage porte le nom du village. L’herbe est verte, la montagne magnifique, et le soleil nous accueille.

    Une dizaine d’année, la casquette vissée sur la tête, un des enfants bloque la descente du car. Il a la tête en l’air…

    « On va vivre dans une carte postale… »

    Seconde à croquer, seconde qui donne sens à tous ce chambardements de mômes, de bagages et d’émotions…


     

    "Des mômes..." :
    article précédent
    article suivant
    premier article
     le sommaire

     


    Partager cet article

    Repost 0

    commentaires

    linem 14/10/2007 02:35

    J'aime beaucoup les "mots d'enfants", c'est de la verite brute en barre.. et ton texte me donne envie de revenir plus souvent, a bientot !

    Mot a mot 12/10/2007 08:36

    Très joli le commentaire d'arrivée! J'ai emmené une fois des gamins à la montagne. Tout à coup, un se tourne vers ses copains et s'excame: "regardez! C'est plein d'arbre de Noël!"C'était bien sûr des sapins, qu'il n'avait jamais eu le bonheur d'admirer en situation!

    Nelly 08/10/2007 22:27

    Frenchmat : surtout qu'ils oublient souvent de suivre systématiquement le premier... ça s'éparpille plus que le mouton, cette petite chose !Cécile : oui chais pas pfff... merci :-)Francis : ho ben merci tout plein encore alors... (serais-tu encore un peu môme, caché sous ta barbe ?)Annick : oui il m'a vraiment marqué celui-là...Tiphaine : de rien ! merci à toi !rebecca : c'est vrai... surtout quand on compte à plusieurs et qu'à la fin certains en ont trop et d'autres pas assez...La myrtille : bienvenue ! Méfie-toi... une myrtille se glisse aussi déjà entre les feuilles de mon jardin, même qu'elle se maquille pour passer inaperçue !

    la myrtille 08/10/2007 19:50

    c'est beau chez toi, on se sent en enfance!il y a tout, les images, le son, les couleurs!clin d'oeil d'une myrtille qui passe dans ton jardin!

    rebecca 06/10/2007 22:05

    ah, le comptage de brebis et de porcinets.. ne m'en parle pas... ça me laisse un petit goût de cauchemar... toujours peur d'en perdre un !