Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...

Recherche

Avec mes doigts :

Mes doigts, des aiguilles et de la laine :

  • Mes doigts, des pinceaux et des visages :

  • les z'amis

    Bulledair
    Tricot Nordique
    Tricofolk, par Sandrine...
    Dentelles et fil d'été...
    Blogs qui tricotent pas...
    Blogs tricotent...

    chez Nyl :    visiteurs

    18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 23:14

    La Péniche s’appelle Bali. Elle a fait partie de ma vie pendant un peu plus de deux ans. Quelques séjours ponctuels pour s’échapper de la vie terrestre, et puis deux grands séjours au fil de l’eau. 


    Le premier séjour, c’est celui de l’été 1994, un mois d’août en Hollande sur la Péniche, avec une quarantaine d’enfants de 9 à 12 ans. 


    Les souvenirs de cette colo, la dernière de ma vie d’animatrice, sont maintenant entremêlés avec ceux de ma vie d’après, celle où j’étais directrice adjointe et assistante sanitaire de ce même séjour. D’autres enfants, un autre été, un an après, et plus posée. 


    La péniche, c’est un petit univers flottant, c’est plus qu’une colo. La péniche est vivante. 


    Il y a le cœur de la péniche. C’est une petite cuisine de moins de 15 mètres carrés, où un grand cuisinier frisé nous mitonne des plats renversants, pour presque cinquante personnes. Cuisinier, c’est un peu magicien. 


    Il y a le cerveau de la péniche. Le cerveau, c’est tout à l’arrière, la cabine de pilotage. C’est le refuge des matelots en herbe que Didier, le patron, créateur de cet univers inoubliable, regarde avec son sourire malicieux lorsqu’ils s’essayent à la navigation. Lorsqu’un enfant est à la barre, on le sait, le bateau fait des zigs et des zags dans les grandes largeurs. 


    Il y a les poumons de la péniche, les poumons, c’est sur le pont. Sur le pont, les vélos qui servent à s’envoler un peu plus loin que les rivières, les tables de jardin pour les jours de soleil, les bancs qui ont usé les shorts des curieux avides de découvrir, de comprendre, et prêt à saluer avec deux doigts le prochain batelier que l’on croise. Sur le pont, le seau et la serpillière aussi, comme sur tout navire qui se respecte. 


    A l’entre-deux, derrière la cuisine, ce sont les sanitaires : trois douches, deux WC, ou li’nverse, quelques lavabos. Peu d’intimité, mais tout ce qu’il faut. 


    Et il y a les dessous de la péniche. La péniche est sexuée. D’un côté de la salle, les cabines des garçons, de l’autre, celles des filles. De grandes portes étanches peuvent fermer les compartiments. Les cabines, c’est 4 ou 6 couchettes, la place où ranger les sacs sous les couchettes du bas, et un hublot. Du bois sur les cloisons, des couettes bleues et vertes, un hublot cerclé de rouge. C’est chaud et douillet, même si c’est petit. 


    Et enfin il y a la salle. Une grande salle parqueté, avec un bar, un vrai, et des hublots tout autour. Rouges les hublots. La salle, pour jouer, pour manger, pour papoter, pour créer les projets les plus fous, pour se détendre aussi, pour dormir parfois. La salle, c’ests avec les cabines, l’ancienne cale de la péniche, qui a transporté des tonnes de marchandises au fil des fleuves et canaux de France et d’Europe. Didier l’a transformé en un paradis flottant, un QG d’aventure extraordinaire. 


    Surtout une grande aventure humaine pour les 40 matelots à casquettes bleues qui y ont pausé leurs bagage le temps d’une croisière, deux grandes aventures au tournant de mon expérience auprès des enfants. 


    Bali 

    (à suivre…)



    J’ai appris quelques années plus tard que Didier nous avait quitté. Ce petit texte est aussi un hommage à la folie de cet homme qui a osé ce projet, pour le bonheur d’un paquet d’enfants. J’ai retrouvé Bali sur le net, elle semble aller toujours bien et avoir une nouvelle vie bien remplie. Tant mieux, c’est important la vie d’un bateau, un air de liberté au fil de l’eau.


     LIENS :

    "Des mômes..." article précédent 
    "Des mômes..." article suivant 
    "Des mômes... " premier article
    "Des mômes..." le sommaire 


    Partager cet article

    Repost 0

    commentaires

    tanguy 30/10/2012 18:30


    Bonjour à tous la péniche BALI à était reprise par l'assos Alternat et depuis Juin 2012 et aprés travaux elle est de nouveau en navigation.......

    Nyl 30/12/2010 22:23



    C'est juste... génial... :)


    Bon, j'ai laché mon blog, j'ai arrêté d'écrire sur les colos, et hop petit à petit des cailloux du petit poucet pointent leur nez, Christophe (me souviens pas, mais on s'est surement croisés voir
    plus !),Pierre (me souviens pas non plus), et Franck, là, je me souviens super bien !). Et puis hop, après le petit poucet et ses cailloux, c'est carrément le chat botté qui débarque pour nous
    dire qu'il rembarque !


    Eric, il se fait un peu tard je t'appelle demain même si les horaires de tes commentaires ont l'air nocturnes, mais vraiment je suis top contente que mon blog ait pu créer ce lien là ! Et elle où
    Bali en ce moment ? Je l'ai vue longtemps ammarrée un peu fantomatique à Juvisy près du pont de Draveil, mais y est-elle toujours ? Si oui, c'est à deux pas d'ici !



    Eric 30/12/2010 00:31



    Merci à Christophe de m'avoir aussi vite contacté! Son coup de fils m'a permis de mesurer encore plus à quel point ce bateau a une histoire... L'idée de créer une petite association d'anciens du
    Bali pourrait être une manière de faire un trait d'union entre ce passé et ce que nous pourrions construire dans la nouvelle vie du bateau... Tous ceux qui veulent nous partager leurs souvenirs
    seront les bienvenus! A très bientôt, peut-être pour une soirée de partage de souvenirs!



    Eric 29/12/2010 04:57



    La péniche Bali devrait reprendre ses activités courant 2011 (expertise de coque et renouvellement des autorisations de navigation) en région parisienne... La petite équipe qui prépare cette
    renaissance aimerait mieux connaître l'histoire du bateau, car nous voulons rester fidèles aux activités d'accueil de groupes en classes de découverte ou colonies de vacances... Pourquoi pas
    écrire l'histoire du Bali du temps de Didier?... Vous pouvez nous contacter au 06 32 55 05 93 - Association Alternat - Eric



    christophe 10/12/2010 16:15



    j'ai travaillé plusieurs mois (1995-1997) avec la joyeuse bande de l'époque didier à la barre, nicolas comme matelot et quel matelot et laurent à la cuisine.


    Que de souvenirs !


    si l'un ou l'une d'entre vous se souviens de cette période contactez moi...